Err

LE GATTILIER
0,00 EUR
Le blog de l'association Hélichryse
Rechercher

L'Echinacée

L'Echinacée

Nous cultivons l’échinacée pourpre depuis de nombreuses années. Cette plante vivace originaire des grandes plaines d'Amérique du Nord a été acclimatée dans différentes régions froides en Europe. L’altitude à laquelle nous nous trouvons (1100 m), les hivers froids, nous permettent de la cultiver.

Nous récoltons les plantes de trois ou quatre années au moins. Nous la préparons en teinture mère : la plante entière, racine comprise, est récoltée à la floraison. Nous distillons aussi la sommité fleurie de la plante, pour obtenir l’hydrolat. Il y a très peu d’huile essentielle.

La teinture mère et l’hydrolat sont utilisés en tant que stimulants immunitaires de première importance.

La teinture mère est utile dansles infections telles que grippes (l’utilisation classique…), infections virales ou bactériennes respiratoires ou ORL, infections digestives ougénito-urinaires, infections chroniques (maladies de Lyme par exemple). La posologie est de trois ou quatre fois 20 gouttes par jour. Il est souhaitable que les cures ne dépassent pas quinze jours par mois.

Lhydrolat d’échinacéepourpre est pris dans les mêmes pathologies, à la dose d’une cuillerée à café dans un demi-verre d’eau, trois ou quatre fois par jour, en cures de quinze jours aussi. Ces extraits d’échinacée pourpre peuvent être pris dans les risques d’infection, par exemple en cas de voyage dans des régions à risque(paludisme) - ils sont alors souvent associés à certaines huiles essentielles à activité anti-infectieuse et immunostimulante.

Rédigé le  6 oct. 2020 15:36 dans Plantes et immunité  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La mélisse: enfleurage

La mélisse: enfleurage

L’enfleurage de cette plante est préparé dans de l’huile de Jojoba (qualité Demeter) selon la méthode d'extraction que nous utilisons pour le Jasmin, la Tubéreuse, le Tilleul. Il a un arôme doux, citronné. Cet enfleurage ne graisse pas la peau et possède les propriétés cosmétiques du Jojoba et celles de la Mélisse officinale (apaisante, utile en cas d’irritations cutanées, de petites inflammations).
L’enfleurage de Mélisse officinale est utilisable aussi pour les propriétés particulières de cette plante, sur le système nerveux. Cet enfleurage peut être appliqué par voie externe, sur la région digestive surtout, mais aussi sur la région du cœur.
Au-delà de son apparente douceur citronnée, la Mélisse est dotée de puissants effets calmants, sur le système digestif en premier lieu (en cas de spasmes digestifs par exemple).  L’intensité de ces effets n’est pas comparable à celle des effets de l’Angélique archangélique (utilisable sous forme d’huile essentielle, étendue dans une huile végétale) : l’Angélique ne peut être utilisée chez le petit enfant, dans cette intention, tandis que la Mélisse peut être utilisée en pédiatrie, chez l’enfant en bas-âge et même le bébé, dans les maux de ventre, les colites du nouveau né. 

La Mélisse n’a pas seulement des effets sur le corps physique (effets antispasmodiques digestifs), elle induit un apaisement des émotions vives, un ressaisissement global connu depuis longtemps et qui concerne aussi la région du cœur (en cas de palpitations par exemple, de sensation d’oppression). 
Cet enfleurage peut aussi être conseillé (toujours en usage externe, en application sur le bas-ventre) dans les douleurs des règles, ou le syndrome prémenstruel. La Mélisse n’a pas d’effets hormonaux.

Rédigé le  2 oct. 2019 17:29 dans Plantes et détente  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La Tubéreuse: enfleurage dans le Jojoba

La Tubéreuse: enfleurage dans le Jojoba

L’huile de Jojoba est composée principalement de cires, qui ne graissent pas la peau et ont une affinité particulière avec elle.

La Tubéreuse (Polianthes tuberosa) est originaire du Mexique, mais cultivée en Inde et dans la région de Grasse. Elle a été utilisée par la parfumerie grassoise, autrefois sous forme d’Enfleurage (réalisé sur base de graisse animale, filtrée bien sûr, inodore). Aujourd’hui la parfumerie grassoise réalise des extraits sur base de solvants chimiques, tels que l’hexane : ce sont ces extraits (nommés absolus) qui sont incorporés dans certains parfums célèbres (Poison, de Dior, par exemple).

La Tubéreuse que nous avons préparée en Enfleurage dans le Jojoba, est cultivée en agriculture biologique, à altitude plus basse que le lieu où nous sommes (45 mns au-dessus de Grasse). La Tubéreuse ne supporte pas les grands froids. 
L’huile de Jojoba, produit en agriculture biologique en Tunisie, est celle que nous utilisons aussi pour certaines macérations solaires (Rose de Mai, Rose de Damas…).
Cet Enfleurage a une odeur très délicate, très ‘yin’, convient pour les personnes qui n’aiment pas les Enfleurages d’odeur trop forte, tels que l’Enfleurage de Jasmin.
Son usage est essentiellement cosmétique : il convient bien aux peaux fragiles, possède des propriétés régénérantes cutanées. 
L’odeur de cet Enfleurage peut être soulignée par des Huiles Essentielles à arôme très floral, telles que l’Ylang ylang (complète, ou extra, ou fraction), la Camomille romaine, la Lavande officinale sauvage, le Géranium type bourbon…. Si vous ajoutez une Huile Essentielle dans cet Enfleurage pour réaliser votre propre cosmétique, prenez soin de ne pas intégrer une dose importante d’Huile Essentielle : l’odeur de la Tubéreuse serait en effet écrasée.

Rédigé le  2 sep. 2019 14:58  -  Lien permanent
0 Commentaires